L’AUTO-DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN

auto-dépisitage-cancer-du-sein-cemag-care-santé-fxmmes

L’auto-palpation mammaire, appelée aussi auto-dépistage, consiste à s’examiner les seins afin de détecter des changements qui pourraient orienter vers un diagnostic de cancer.

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus il se soigne facilement, et plus les chances de guérison sont élevées.

1/8

près d’une fxmme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie.*

80%

des cancers du sein se développent après 50 ans, selon l’Institut

9/10

détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10.*

1ère ÉTAPE: OBSERVER

Placez-vous debout devant un miroir et levez vos deux bras au-dessus de la tête. Vérifiez que vous n’avez pas les symptômes ci-dessous.

La peau fait des plis

Il y a du liquide ou du sang qui coule

Le mamelon est replié sur lui-même

Il y a une petite plaie


Il y a un creux

2ème ÉTAPE : PALPER

Palpez vos seins avec trois doigts : levez votre bras opposé à la main qui va pratiquer la palpation et commencez par l’extérieur du sein avec les gestes cités ci-dessous. Faites ensuite les mêmes mouvements en levant votre autre bras afin de palper votre autre sein.

Faites des petits cercles

Veillez à bien appuyer sur le sein, n’oubliez pas la partie entre le sein et l’aisselle.

Palpez votre sternum

C’est l’os qui se trouve entre vos seins.

Palpez sous votre clavicule

C’est l’os qui se trouve près de votre épaule et au-dessus de votre sein.

Pincez votre mamelon

Si aucun liquide ne sort, tout est normal.

Après ces palpations, si vous avez senti un endroit dur, une douleur localisée, une grosseur ou une boule ou quoi que ce soit d’inhabituel : consultez votre médecin.

LES SYMPTÔMES LES PLUS FRÉQUENTS

À savoir...

Lorsque c’est possible, la palpation est à pratiquer quelques jours après la fin des règles, car les seins sont plus souples.

À partir de 25 ans, il est recommandé de réaliser l’auto-dépistage 1 fois par mois. Les personnes enceintes ou ménopausées sont aussi concernées par la palpation.

En France, l’autopalpation des seins n’est pas recommandée de façon systématique. En effet, les études scientifiques n’ont pas démontré son efficacité dans le diagnostic précoce du cancer du sein. Toutefois, les professionnel·les de santé encouragent les fxmmes à pratiquer une autopalpation de leurs seins.

Bien connaitre sa poitrine, permet de pouvoir détecter rapidement

Il est conseillé de consulter chaque année son/sa gynécologue ou sage-femme.

Attention, l’autopalpation ne remplace pas un examen clinique

ou une mammographie réalisés par votre médecin.

Les sources

santebd.org – L’auto-palpation – Je me fais un examen des seins mon-cancer.com – L’autopalpation des seins, parlons-en ! *www.ameli.fr – Comprendre le cancer du sein

CEMAG

CARE Empowered For Care